Contactez-nous

FINANCE DURABLE

Comment aider les entreprises financières et non-financières, et leurs commissaires aux comptes, à identifier les bâtiments tertiaires alignés avec la Taxinomie verte ? Les réponses de CERTIVEA
rapport taxonomie

CERTIVEA publie les résultats d’une étude qu’elle a mené sur les correspondances entre la Taxinomie verte déployée par l’UE et les certifications HQE dans l’immobilier tertiaire. Les résultats de cette étude montrent que les certifications HQE peuvent aider les entreprises financières et non-financières, et leurs commissaires aux comptes à répondre aux nouvelles obligations de reporting fixées par l’Union Européenne dans sa stratégie sur la finance durable. 

Téléchargez le Communiqué de presse

 

Téléchargez l'étude "Taxinomie européenne appliquée à l'immobilier tertiaire"

Après avoir rempli le formulaire ci-contre, vous recevrez un email vous permettant de télécharger le document
Attention ! Selon votre configuration, cet email peut arriver dans votre boite de courrier indésirable.


    En cliquant sur "Envoyer", je reconnais avoir pris connaissance de la politique de confidentialité.

    Bâtiment tertiaire : de nouvelles obligations liées à la stratégie de finance durable de l’Union Européenne.

    L’Union Européenne est en train de déployer sa stratégie de finance durable. A compter du 1er janvier 2023, de nombreuses entreprises* auront l’obligation d’identifier leurs activités « vertes » ou durables sur le plan de l’environnement, au regard des règles et des critères techniques de la Taxinomie verte (ou Taxonomie), une classification qui définit et caractérise les activités durables dans tous les secteurs.

    Dans l’immobilier tertiaire, ces nouvelles obligations réglementaires concernent :

    • les entreprises qui construisent, rénovent, achètent, louent ou exploitent des bâtiments,
    • les entreprises financières qui détiennent des actifs immobiliers (bâtiments, prêts, titres…),
    • et les entreprises qui émettent des obligations vertes (Green Bonds) pour le financement d’opérations immobilières.

    CERTIVEA : des solutions pour aider les entreprises à identifier les bâtiments tertiaires alignés avec la Taxinomie verte

    Dans ce contexte de nouveau défi et de complexité accrue pour ses clients et toutes les entreprises de manière plus générale, CERTIVEA a mené une étude sur les correspondances entre la Taxinomie verte et les certifications HQE dans l’immobilier tertiaire.

    Avec son approche de certificateur, CERTIVEA s’est attachée à définir les preuves et la documentation permettant d’attester que les critères sont bien remplis, et identifier comment ses différentes certifications apportent ces preuves ou cette documentation.

    L’étude de CERTIVEA montre que les certifications HQE peuvent aider les entreprises financières et non-financières, ainsi que leurs commissaires aux comptes, à identifier les bâtiments tertiaires alignés avec la Taxinomie verte et à répondre ainsi aux nouvelles obligations de reporting, fixées par l’Union Européenne.

    CERTIVEA élabore également de nouveaux services pour attester, après vérification, qu’un bâtiment certifié HQE est bien aligné avec la Taxinomie.
    Ces services se traduisent par une attestation, complémentaire de la certification HQE, qui facilite le travail de reporting des entreprises et de leurs commissaires aux comptes en garantissant l’alignement des bâtiments certifiés et attestés avec la Taxinomie verte.